Maximum attack !

Lancia Stratos

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Conçue pour dominer le monde des rallyes, la Lancia Stratos a peu d’équivalents, que ce soit sur route ou sur piste. C’est ce que rappelle James Page en faisant le plein de sensations fortes au volant de cette version Stradale.

C’est le genre de voiture qui vous rappelle pourquoi vous êtes passionné d’automobile. Viscérale plutôt que cérébrale, combinaison fascinante de technique sportive radicale sous une robe de supercar, cette machine exotique a conquis les rallyes les plus difficiles du monde. Au cours des années 1970, elle a redéfini la discipline comme l’avait fait la Mini dix ans plus tôt et comme l’Audi Quattro allait le faire après elle. Plus de 40 ans après sa naissance, la Lancia Stratos reste une des façons les plus grisantes d’effacer les soucis quotidiens.

Même à l’arrêt, son charisme saute aux yeux. Le dessin d’origine remonte à une époque où Lancia connaissait des difficultés financières après un sauvetage par Fiat et avait besoin de quelque chose de spectaculaire. Bertone est arrivé au Salon de Turin 1970 avec exactement ce qu’il fallait, sous la forme du concept car Zero équipé d’un moteur Fulvia. Nuccio lui-même s’est ensuite rendu avec la Zero chez Lancia où Cesare Fiorio, directeur sportif, a joué un rôle-clé pour obtenir l’accord d’en faire ce qui devait alors sembler une improbable machine de rallye.

[…]

Acheter ce numéro