Le règne des coupés sans montant

Mercedes 450 SLC - Mercedes 560 SEC - Mercedes S 500

© Classic & Sports Car / Julian Mackie

Mercedes s’est ménagé une niche particulière avec ses gros coupés de luxe sans montant central. Mais lequel choisir, entre les trois générations que nous avons réunies ? Martin Buckley répond.

Les gros coupés sans montants constituent une catégorie où Mercedes a toujours fait merveille. Inspiré par l’idée américaine de « voiture personnelle », Daimler-Benz a pensé pouvoir vendre cher ces modèles haut de gamme aux acheteurs souhaitant une voiture plus élégante et plus exclusive que les berlines Classe S. Ces utilisateurs attentifs à leur statut étaient des clients idéaux, suffisamment aisés pour ne pas trop se soucier de la différence de prix, dès l’instant où ces voitures affichaient luxe et dignité.

Ce concept tient son origine dans les modèles 300 S complètement artisanaux des années 1950, qui se sont cristallisés dans la gamme W111 de 1961. Pour moi, il n’y a jamais eu plus belles Mercedes que ces coupés très étirés et, d’une certaine façon, leur pure élégance faisait passer au second plan la puissance de leur six-cylindres. Qu’il se soit agit d’une 220 ou d’une 300 SE, c’était toujours une Mercedes dans laquelle vous vous déplaciez avec majesté, recevant les regards admiratifs. Dans le coupé W111, tout le monde avait belle allure.

De plus, l’arrivée de la 280 SE 3,5 litres à la fin des années 1960 a fait progresser le modèle de façon spectaculaire. Enfin, il recevait le puissant huit-cylindres qu’il méritait : ainsi, la combinaison d’une esthétique presque parfaite et d’un moteur de 200 ch transformait un coupé coûteux en une des Mercedes les plus désirables de l’après-guerre. Je ne suis pas seul à le penser : la valeur atteinte aujourd’hui par les coupés 3,5 litres (les cabriolets sont depuis longtemps hors d’atteinte) les distinguent du reste. En fait, pour le prix d’une 280 SE 3.5, vous pourriez probablement acheter un bon exemplaire de chacune de ses remplaçantes, et il vous resterait de la monnaie.

[…]

Acheter ce numéro