La Volvo oubliée

Volvo PV60

© Classic & Sports Car / Malcolm Griffiths

Éclipsée par la PV444, la grosse Volvo PV60 n’a vécu que quatre ans. Jon Pressnell prend le volant d’une rare survivante.

La PV60 est entrée dans la vie en tenant d’une main un certificat de naissance et de l’autre un avis de décès. Sa création répondait pourtant à une parfaite logique. Initiée à la fin des années 1930, la voiture était planifiée pour une présentation en 1940. L’objectif était de remplacer la famille PV53 à moteur six-cylindres latéral dont les modèles, avec les précédentes PV51 et PV52, avaient donné à Volvo son statut de constructeur de taille moyenne. Avec des spécifications plus séduisantes, dont une suspension avant indépendante, il était question de produire 5 000 exemplaires de PV60 la première année, chiffre ambitieux par rapport aux quelque 2 000 voitures vendues en 1938.

Mais la guerre éclatait. La Suède étant un pays neutre, le développement pouvait se poursuivre et la PV60 était dévoilée en septembre 1944. Mais, à côté de la voiture exposée au Royal Tennis Court de Stockholm, Volvo présentait aussi un autre nouveau modèle, la PV444 de présérie. Dans les années de pénurie de l’immédiat après-guerre, il était facile de deviner laquelle de ces deux voitures aurait gain de cause.

[…]

Acheter ce numéro