Vivre la Dolce Vita

Alfa Romeo Giulietta Spider

Mick Walsh, Alfiste convaincu, part en balade autour des lacs d’Italie du Nord au volant d’un cabriolet Giulietta, le modèle qui a relancé la marque.

Pour célébrer, en 2010, le centenaire d’Alfa, quel était le meilleur sujet possible ? Sans restriction de voiture ni de route, serait-ce la magnifique 8C Monza de Vittorio Jano sur les cols des Mille Milles en Toscane, une GTA préparée sur un tour du circuit de Monza, ou un prototype Tipo 33 sur le parcours sinueux et baigné de soleil de la Targa Florio ? Mais il y a plus significatif encore que ces glorieuses machines de compétition : c’est le « Projet 750 », plus connu sous l’appellation Giulietta et qui, grâce aux ingénieurs inspirés Orazio Satta Puliga et Rudolf Hruska, a amené Alfa Romeo en 1954 au cœur du marché moderne des voitures produites en grande série. Son quatre-cylindres double arbre 1 290 cm3 tout alu a équipé une vaste gamme de modèles remarquables, depuis les berlines familiales jusqu’aux versions compétition légères. La pureté de style de la Giulietta, la précision des commandes et les performances vivantes ont permis à ce joyau des années 1950 d’établir, plus que tout autre avant ou après lui, la réputation et la personnalité de la marque. Les deux premières années, la production toutes versions confondues a dépassé 12 000 exemplaires, ce qui en a fait un modèle plus important que les belles Alfa exotiques d’avant-guerre.

[…]

Acheter ce numéro