L’outsider

Austin-Healey 100/6

Il manque peut-être à l’Austin-Healey 100/6 le prestige de la grosse 3000, mais elle en offre tout le charisme pour un prix nettement moins élevé. Graeme Hurst vous emmène au volant de ce roadster de légende.

La société évoluant, les taxis londoniens et les hommes d’affaires en chapeau melon et parapluie ne suffisent plus à caractériser l’Angleterre. Mais quand il s’agit d’automobiles, les « Big Healey » font partie de celles qui représentent le mieux la nation de Sa Majesté. Avec leur charme rustique, leur sonorité rauque et leur personnalité sportive, les Austin-Healey six-cylindres sont britanniques jusqu’au bout des rayons. Remplaçant l’élégante Austin-Healey 100 de Donald Healey, elles ont rencontré un succès immédiat, les quatre versions successives totalisant 60 000 exemplaires de 1956 à 1968. Mais une grande partie de la réputation charismatique de l’Healey vient de la puissante 3000 alors que la 100/6 originale — la version qui a lancé la série des six-cylindres — est restée injustement dans l’ombre de sa sœur. Avec ses modestes 102 ch (puis 117) et ses freins à tambours, elle est souvent considérée comme le parent pauvre de la famille Healey, qui va jusqu’à la 3000 MkIII et ses 148 ch.

Ces critiques sont infondées, car la 100/6 offre le même caractère — et des performances très proches — pour un prix nettement moins élevé. Alors que les 3000 MkIII tournent autour de 45/55 000 €, il est possible de trouver une 100/6 pour 10 000 € de moins, à état comparable. 

[…]

Acheter ce numéro