Retour sur le lieu de naissance

Land Rover Series I

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Bien avant que le Land-Rover devienne une icône à la mode, il était un outil destiné aux agriculteurs et explorateurs. Nous prenons le volant de la version d’origine, en revenant sur les lieux de sa naissance.

Quand, en 1947, Maurice Wilks a tracé sur le sable ce qui allait devenir le premier Land-Rover, il ne nourrissait qu’une modeste ambition. Il lui était impossible de prévoir que son utilitaire allait devenir la légende qu’il est aujourd’hui : un outil destiné aux agriculteurs, industriels, aventuriers et, avec les années, un objet de désir même dans les beaux quartiers.

L’histoire de sa création a été souvent évoquée, d’autant depuis que le constructeur appartenant à Tata a annoncé la disparition du Defender tel que nous le connaissons, et que la passion s’est déchaînée autour de cette icône.

Sachant cela, il n’est pas nécessaire de ressortir les vieilles histoires sur la façon dont ce véhicule, initialement destiné à relancer la production de Rover au lendemain de la guerre, a rencontré un tel succès. Mais il n’empêche : se retrouver sur le sable de la Red Wharf Bay, à Anglesey (Pays de Galles), là où Wilks a dessiné son idée, suffit à provoquer des frissons dans le dos de tout passionné de Land-Rover.

[…]

Acheter ce numéro