Dans la lignée des premières « GTI » !

Renault Sport 182 Trophy - Honda Civic Type R - Ford Focus RS

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Renault, Honda et Ford ont tordu le cou aux lois de la traction avant avec ces trois compactes particulièrement brillantes. Greg MacLeman s’ingénie à déterminer une gagnante.

Ne réajustez pas vos lunettes. Il n’y a pas d’erreur. Vous n’avez pas acheté par mégarde un magazine d’automobiles modernes, mais bien Classic & Sports Car ; et ces trois voitures remarquables, bien qu’elles ressemblent étroitement à leurs cousines de base, méritent toute votre attention, considération et même… respect.

Si à première vue l’aspect très modernes de ces petites berlines sportives a quelque chose de troublant dans ces pages, elles sont plus proches de toute une série de machines nées au milieu des années 1970 que de leurs jumelles conçues pour aller au supermarché. Autobianchi, Simca et Renault ont été les pionniers du genre avec les A112 Abarth, 1100 Ti et R5 Alpine, suivies de la VW Golf GTI, nouvelle référence. A peine 10 ans plus tard, presque 25% des Golf étaient des GTI et une multitude d’autres modèles étaient apparus : de la MG Maestro à la Ford Fiesta XR2, en passant par la Renault 5 GT Turbo et la célèbre Peugeot 205 GTI.

L’idée s’est emballée dans les années 1990 avec l’augmentation de la puissance et l’apparition de nouveaux acteurs. Notre trio correspond aux petites-filles des originales. Au début des années 2000, cette moisson de petites machines agiles et terriblement puissantes a repris le thème exploité dans les années 1980 et l’a poussé jusqu’aux limites de la raison. Ces trois voitures tournent autour de 200 ch, presque le double de leurs devancières qui, à leur époque, étaient déjà considérées comme les faiseuses de veuves de la génération Adidas.

[…]

Acheter ce numéro