Sur la route du succès

Aston Martin DB3

© Classic & Sports Car / James Mann

Nous prenons le volant de la DB3 victorieuse aux Neuf Heures de Goodwood 1953, premier sport-prototype conçu par Aston Martin.

En traversant le parking du complexe de cinéma de Feltham, il est difficile d’imaginer que l’histoire d’Aston Martin s’est jouée ici. Pourtant, en décembre 1950, un ingénieur né à Vienne vient prendre la direction de l’équipe qui va concevoir le premier vrai sport-prototype de la marque. Pour David Brown, le professeur Eberan von Eberhorst, le génie ayant mis au point les démoniaques Auto Union Grand Prix, est capable de donner à Aston Martin une position de premier plan en compétition.

Les excellents résultats du coupé DB2 d’usine ont encouragé Brown et son patron d’écurie John « Death Ray » Wyer à s’attaquer aux Jaguar mieux financées, ainsi qu’aux machines de Stuttgart et Modène. La mise au point est lente et fait manquer l’engagement prévu au Mans, mais 22 mois après l’arrivée de l’Autrichien, la nouvelle DB3 fait ses débuts au Tourist Trophy 1951. Pilotée par Lance Macklin, la voiture est plus rapide que la DB2 mais ne peut suivre les Type C, avec une vitesse de 183 km/h contre 205 pour les Jaguar, sur le kilomètre lancé de Dunrod. Pendant la course, Macklin fait de son mieux pour inquiéter Stirling Moss, mais un palier défaillant le contraint au 27e tour à l’abandon.

[…]

Acheter ce numéro