Sur les traces de la montée de 1948

Land-Rover Series One

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Un des premiers Land-Rover de présérie revient sur les lieux de sa première démonstration tout-terrain, il y a 70 ans près de Barcelone.

Combien de grands projets sont nés d’une simple phrase, d’une idée folle lancée au hasard ou d’un dessin tracé sur une nappe de restaurant ? Une action sortant de l’ordinaire pourrait-elle se concrétiser si elle ne se contentait pas de la simple affirmation « Je vais le faire, car je le peux » ? Est-ce que les montagnes pourraient être vaincues ? Les records battus ? Les territoires inconnus explorés ? Certes, nous ne parlons pas ici d’un tel niveau d’engagement, mais quand il y a quatre ans Tom Pickford, passionné de Land-Rover, a suggéré de « faire quelque chose de différent » pour célébrer les 70 ans de la marque, il ne pensait certainement pas à une simple réunion au restaurant du coin…

Retour en arrière : le 30 avril 1948, trois Land Rover sont exposés au Salon d’Amsterdam, ce qui permet au public de découvrir pour la première fois celui qui sera ensuite dénommé le « Series One ». De ces trois exemplaires de 80 pouces d’empattement, deux ont pris place dans le hall principal, entourés des stands Dodge, Panhard et Renault, mais un troisième est venu d’Angleterre par la route, exposé dehors et inscrit comme « véhicule de démonstration ». Après tout, c’est un modèle qui va être évalué selon ses capacités dynamiques, et il est donc logique de ne pas se contenter de deux exemplaires statiques. Troisième Land Rover 80 de présérie sorti de l’usine de Solihull, il porte le numéro de châssis L03 et appartient aujourd’hui à Tim Dines. Avec le L05 et le L07, la voiture de Dines a donc pour mission de révéler au public les spécificités de cet utilitaire d’un genre nouveau, produit par la Rover Company.

[…]

Acheter ce numéro