La voiture de Maurice Trintignant

Bugatti Type 51 Grand Prix

© Classic & Sports Car / James Mann

A Rétromobile, Artcurial propose une Bugatti 51 historique, qui a côtoyé les plus grands avant d’appartenir à Maurice Trintignant et d’arriver jusqu’à nos jours dans un miraculeux état d’origine. Nous en avons pris le volant sur le circuit de Montlhéry où elle a tourné dès 1931.

Rien ne vaut le plaisir de ramener une voiture historique sur le lieu de ses exploits. Pour une Bugatti Grand Prix, surtout une Type 51, le légendaire autodrome de Montlhéry est sans équivalent. Les courses ici se sont tues mais l’anneau de vitesse dégage une atmosphère unique et, dans la brume d’un matin d’automne, sa poésie est extrêmement évocatrice.

Alors qu’une des plus authentiques des Bugatti 51 survivantes est poussée devant les stands, l’on imagine facilement ses liens avec ce site chargé d’histoire. En 1929, Leon Duray arrive des États-Unis avec son équipe Packard Cable et ses Miller traction avant pour récolter une moisson de records, dont celui des 5 miles à 224 km/h. Les informations concernant ses tentatives sur la route d’Arpajon et l’autodrome atteignent sans aucun doute Molsheim. Bugatti venant ici régulièrement tester ses voitures, il est probable que Jean Bugatti ait pu voir les impressionnantes Miller, avant qu’elle soient finalement achetées à un Duray en faillite, puis copiées pour mettre au point les moteurs double arbre.

[…]

Acheter ce numéro