Qualités retrouvées !

Fiat 124 Abarth

© Classic & Sports Car / Jonathan Jacob

Une rencontre avec une autre Fiat 124 Abarth a amené Giles Broomhall à reprendre complètement la restauration de cette rareté, pour qu’elle retrouve toutes ses qualités d’origine.

Il n’y a rien de tel que prendre le volant d’un autre exemplaire de votre propre ancienne pour réveiller un nid de frelons ; ou, dans le cas de Giles Broomhall, de scorpions : « Je possédais ma Fiat 124 Abarth Stradale depuis 1984 et l’avait restaurée dans les années 1990, mais pour être honnête je n’en étais pas complètement satisfait. » Le déclencheur d’une deuxième restauration est apparu en 2010, avec une visite au spécialiste des 124, DTR European Sports Cars à Coulsdon (Surrey) : « Je leur avait déposé ma voiture pour quelques menus travaux et j’en ai profité pour faire un tour de pâté de maison avec une Abarth blanche qu’ils venaient de restaurer. »

Le contraste lui ouvre les yeux sur ce que devrait être sa voiture : « Le problème est que je n’en avais jamais conduit d’autre et ne connaissais que la mienne. Par comparaison, l’exemplaire de DTR était très vif et bien équilibré ; je pense que ma voiture était mal réglée. C’est ce qui m’a encouragé à la restaurer à nouveau. »

Sa passion pour le modèle remonte aux deux 124 Spider qu’a possédé son frère au début des années 1980, une des premières 1400 et une 1800 BS. En 1984, Broomhall se met à chercher sérieusement et, à 20 ans tout rond, il trouve son exemplaire.

[…]

Acheter ce numéro