Une passion pour l’imperfection

Alfa Romeo Giulietta Sprint

© Classic & Sports Car / James Mann

Il faut être un amateur un peu spécial pour se lancer dans la restauration d’une voiture rare. Mais cette Alfa Giulietta Sprint le méritait, car c’est la plus ancienne connue.

La plupart des restaurations sont un défi, mais quand une voiture est la plus ancienne survivante connue et comporte des centaines de particularités de présérie, cela rend la tâche encore plus ambitieuse, comme l’a constaté Paul Gregory.

Quand un prototype Giulietta Sprint bleu a été dévoilé au Salon de Turin en avril 1954, Alfa n’avait aucune idée du succès que cette petite GT à moteur 1 290 cm3 et 65 ch allait rencontrer, et au bout de quelques jours la prise de commandes a dû être arrêtée. Pour faire face à la demande massive, la voiture a été lancée en présérie à la fin de 1954 avec une série d’exemplaires coproduits artisanalement par Alfa, Bertone (carrosserie) et Ghia (intérieur et système électrique). Les voitures suivantes se sont centralisées autour de Bertone, avec une myriade de sous-traitants turinois, jusqu’à ce qu’une nouvelle usine voie le jour à Grugliasco. Pour réunir des fonds supplémentaires, une tombola a même été organisée avec les premières commandes, un garçonnet aux yeux bandés tirant les numéro devant les journalistes.

[…]

Acheter ce numéro