La nouvelle ère du groupe Nuffield

Gamme Morris et Wolseley 1948

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Après les drames de la guerre, ces berlines abordables promettaient aux acheteurs un futur plus clément.

Octobre 1948. Le rationnement de carburant pour les particuliers vient d’être rétabli (au tiers de sa valeur précédente) et selon les règles gouvernementales l’approvisionnement en acier dépend des ventes export. Ce qui provoque sur le marché intérieur des listes d’attente qui se chiffrent en années. Mais au premier Salon anglais d’après-guerre est exposée la nouvelle gamme de cinq voitures de la Nuffield Organisation [organisme coiffant les activités de William Morris, vicomte de Nuffield]. Pour leur rendre hommage, nous avons réuni ces cinq modèles dans le cadre historique du Blenheim Palace. Ces voitures viennent d’un pays baigné de « smog », de poêles à charbons, de locomotives à vapeur, où le paysage urbain est encore dominé par des immeubles d’habitation et où un nouveau modèle lancé par l’empire Nuffield est comme une bouffée d’air pur pour les automobilistes britanniques.

[…]

Acheter ce numéro