Philippe Guédon

Précurseur non conventionnel

© Classic & Sports Car / Daniel Denis

Philippe Guédon a inventé plusieurs catégories automobiles avec ses créations révolutionnaires pour Matra. Nous avons rencontré le père de la Bagheera, de l’Espace et de l’Avantime.

Réfléchissez aux quelques ingénieurs qui ont laissé une marque durable sur l’automobile d’après-guerre. Il y a Issigonis chez BMC, Chapman chez Lotus, Giacosa chez Fiat… et Guédon chez Matra. Peut-être n’avez-vous jamais entendu parler de lui, et pourtant il mérite sa place à côté de ces créateurs talentueux. Car il a à son crédit deux (voire trois) véhicules qui ont été à l’origine d’une nouvelle catégorie automobile.

Avec la Rancho, Guédon a lancé le SUV « tous chemins ». Avec l’Espace, il a créé le monospace à configurations multiples et, avec l’Avantime, le premier coupé-crossover. Ajoutez deux coupés peu conventionnels, la Matra 530 (à gauche) et la Bagheera, et vous comprendrez qu’il présente un portfolio personnel plutôt impressionnant.

Vous ne pouvez vous empêcher de penser que c’est le résultat de son approche essentiellement intellectuelle de la conception automobile. Âgé aujourd’hui de 85 ans, c’est un ingénieur réfléchi et cultivé. Au cours de notre conversation, nous abordons l’architecture, la stratégie militaire, la poésie surréaliste et le jazz Dixieland. Ce ne sont pas de simples digressions : Guédon est concentré sur son discours, mais avec des touches non conformistes et un humour tranquille qui le fait ressembler à ce vieil oncle qui vous paraît un peu ennuyeux, jusqu’au moment où vous découvrez qu’il est tout l’inverse.

[…]

Acheter ce numéro