« Elle laissait sur place les Countach et Testarossa »

Lister MkIII

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Un nom célèbre est réapparu dans les années 1980, répondant à ceux qui ne pouvaient pas se contenter d’une Jaguar V12 de 291 ch. Alastair Clements affronte l’impressionnante Lister MkIII à deux compresseurs.

Comme toute voiture classique, la Jaguar XJ-S a ses adeptes. Mais pour nombre d’entre nous, qui l’avons connue « neuve » (et surtout pour ceux qui se rappellent ce qu’elle a remplacé), le gros coupé un peu fade reste une sorte de plaisanterie récurrente. Mais ne le criez pas trop fort en public, pour éviter que sa redoutable grande sœur vous entende… Les amateurs reconnaîtront que la voiture que vous voyez ici est née sous la forme d’une XJ-S, mais si vous leur demandez plus de précision ils ne sauront quoi répondre ou évoqueront peut-être le fait que ce pourrait être un prototype TWR.

C’est vrai, l’entreprise de Tom Walkinshaw a proposé une XJ-S spéciale, et a même mis au point pour la marque la JaguarSport XJR-S, mais sa version la plus puissante n’affichait que 6 litres et 333 ch. Une bagatelle à côté des spécifications de cette voiture, que William Lyons lui-même n’aurait jamais pu imaginer lors du lancement de la XJ-S en septembre 1975. Cela dit, dites « Lister » et vous verrez peut-être les visages s’éclairer, mais pour parler des barquettes « Knobbly » des années 1950 et pas d’une super-GT ultra musclée des années 1980.

[…]

Acheter ce numéro