La naissance d’un empire

Jaguar 3,5 litres berline

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Cette berline Jaguar 3,5 litres a contribué à établir la réputation de la marque. Graeme Hurst est conquis par cet exemplaire en extraordinaire état d’origine, témoin de la qualité de fabrication imposée par le constructeur.

L’empire Jaguar, avec sa réputation d’élégance, de confort et de vitesse à un prix abordable, ne s’est pas bâti sur les Mk1, Mk2 ou même XJ6, mais sur une génération antérieure : les premières grosses berlines.

Présentée en 1935, la première SS Jaguar correspondait aussi à la première gamme quatre-portes de William Lyons, fondateur de SS Cars. Encouragé par le succès de ses SS 90 et SS 100 de sport, Lyons s’attaquait au marché des conduites intérieures avec un modèle qui s’inspirait des Bentley et Alvis, tout en étant beaucoup moins cher. Sa berline reprenait le moteur Standard des autres SS, avec au choix un quatre-cylindres 1,5 litre ou un six-cylindres 2,5 litres (puis 3,5 litres en 1938). Elle offrait des raffinements comme des sièges et une colonne de direction réglables, et un toit ouvrant. Avec son allure racée et sa belle sellerie cuir, elle ne tardait pas à avoir les faveurs des acteurs de la « West End » de Londres et prenait rapidement le surnom de « Wardour Bentley » [allusion à Wardour street, rue où se trouvaient de nombreuses sociétés de production et distribution cinématographique]. Médecins et avocats, clients habituels de Daimler et Rover, s’y intéressaient aussi.

[…]

Acheter ce numéro