Guide d’achat

Rolls-Royce Corniche

Le « meilleur cabriolet (et coupé) du monde » est une voiture particulièrement agréable à utiliser. Mais l’achat réclame prudence et précautions.

C’est au grand dam des carrossiers que Rolls-Royce est enfin passé en 1965 à la construction monocoque avec la Silver Shadow : il ne leur restait que le coûteux châssis Phantom pour pratiquer leur art. Rares étaient ceux qui pouvaient produire une carrosserie monocoque, qui grevait considérablement le prix de la version standard.

Mulliner Park Ward (MPW) étant depuis longtemps une filiale de la marque, il était logique qu’elle soit choisie pour produire le coupé Shadow de 1966 et le cabriolet l’année suivante. MPW a continué à fabriquer les carrosseries de Corniche jusqu’à la fin, bien que l’assemblage final ait été confié en 1991 à la division carrosserie de R-R, à Crewe.

James Young, qui appartenait depuis les années 1930 au concessionnaire londonien Jack Barclay, a fabriqué 50 Shadow deux-portes en 1966-1967 (35 R-R, 15 Bentley). Avec une lunette arrière plus verticale et l’absence de décrochement de ligne de caisse, sa version est moins équilibrée que celle de MPW.

[…]

Acheter ce numéro