Au service de Son Altesse Royale

Aston Martin V8 Volante "Prince of Wales"

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Le Prince Charles voue une telle adoration à Aston Martin qu’un modèle porte son nom. Alastair Clements prend le volant d’une de ces rares Vantage Volante.

Ces dernières années, Charles Philip Arthur George Windsor – le Prince Charles, pour vous et moi — n’a pas caché sa passion pour Aston Martin. Elle est devenue publique lorsque les jeunes mariés Wills et Kate ont descendu le Mall dans la DB6 Mk2 Vantage Volante de papa, voiture offerte par la Reine et le Duc pour le 21e anniversaire du prince héritier ayant connu la plus longue durée de vie de l’histoire d’Angleterre. Maison sait moins que le Prince est à l’origine d’une série limitée, connue parmi les collectionneurs comme la « Prince of Wales ». C’est celle que vous voyez ici.

Kingsley Riding-Felce, aujourd’hui directeur d’Aston Martin Works, est en 1978 directeur des ventes en Angleterre lorsque lui est confiée la mission d’assurer l’entretien de la DB6 bien-aimée de Charles. « Ce n’est pas quelqu’un qui recherchait l’état concours, et il a beaucoup utilisé cette voiture. En 1980, elle affichait un gros kilométrage et nous l’avons restaurée, » rappelle Riding-Felce. « C’est un automobiliste idéal : il aime sa voiture, en prend soin et c’est un très bon conducteur. C’est Jackie Stewart qui lui a enseigné.

En 1986, il s’est rendu au Moyen-Orient et a rencontré l’Emir de Bahreïn, Sheikh Isa bin Salman Al-Khalifa. C’était l’anniversaire du Prince, et l’Emir a demandé qu’une Aston Martin lui soit vendue, à titre de cadeau d’anniversaire. » Au retour du Prince, Riding-Felce vient le voir pour discuter des options, Charles demande que la voiture soit peinte du même « British Racing Green » que sa Bentley — légèrement plus jaune que le BRG du constructeur — avec cuir champignon, moquettes vertes et boîte manuelle. « Il n’a rien pris d’autre. »

[…]

Acheter ce numéro