Berlines des temps modernes

Peugeot 504 GL - Fiat 132 2000 Bellini - Chrysler 2 Litres

© Classic & Sports Car / John Bradshaw

Ces trois voitures avaient de quoi séduire les jeunes cadres des années 1970. Quelle impression nous laissent-elles aujourd’hui ?

Vous y êtes enfin arrivé. Vous avez votre propre bureau, la clé des toilettes des cadres et ne considérez plus le « Courtepaille » du quartier comme le sommet de la sophistication culinaire. Ce nouveau statut s’accompagne d’une voiture de fonction et, les BMW et Mercedes étant pour les grands patrons, l’on vous propose trois modèles : Peugeot 504, Fiat 132 et Chrysler 2 litres.

Comme de nombreuses Chrysler des années 1970, l’histoire de la 2 litres est assez tortueuse. Alors que certaines familles de voitures présentent un passé complexe, comme la Citroën DS ou les Triumph 1300/1500/Toledo/Dolomite, celui de la grosse Chrysler européenne a carrément quelque chose de byzantin. A la fin des années 1960, le groupe Rootes et Simca, tous deux contrôlés par Chrysler, ont conçu une gamme séparée de modèles haut de gamme : la « C Car » et le « Projet 929 ». La première était une remplaçante tardive des grosses Humber et la deuxième était la première grande berline Simca depuis la Vedette de 1961. Cependant, les dirigeants américains ont décidé que seule la C Car verrait le jour, qu’elle serait produite en France et afficherait la marque Chrysler.

Cette « Américaine de Paris », comme elle était présentée, a fait ses début en 1970 sous la forme 160 (1,6 litre) et 180 (1,8 litre). Lors d’un comparatif avec une Audi 100 LS, le magazine Car considérait que la 180 représentait un « pas en arrière » pour le constructeur. L’essayeur notait aussi avec une certaine morgue de maître d’hôtel que « les acheteurs les moins perspicaces pourront trouver la 180 séduisante. »

[…]

Acheter ce numéro