Deuxième chance

Aston Martin DB7 - Maserati 3200 GT - BMW 850 CSi - Ferrari 456 GTA

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Elles ont fait partie des GT les plus chères de leur époque, mais offrent aujourd’hui un rapport qualité/prix difficile à égaler. Ross Alkureishi vous indique comment vivre au rythme de la jet-set sans faire exploser votre budget.

Les titres des magazines étant dominés dans les années 1980 par les GTI et les supercars, l’on pourrait croire que le monde des GT s’est arrêté avec les Daytona, Ghibli et autres du même style. Pourtant, dans ce secteur exigeant, les plus grandes marques ont continué à se concurrencer en visant la même clientèle : les individus les plus aisés souhaitant une voiture capable de couvrir de longues distances à vitesse élevée, dans un luxe discret et raffiné. Les limousines étant trop voyantes et les berlines haut de gamme trop banales, il fallait que ce soit un coupé. Mais lequel ?

Dans les années 1980, Aston Martin et Maserati étaient en roue libre en terme de prestige, Ferrari se concentrait sur les machines à moteur central et les voitures allemandes faisaient nouveau riche. Heureusement, les années 1990 ont vu arriver une nouvelle vague de GT vraiment dignes de ce nom.

Aujourd’hui, que vous disposiez de 15 000 ou 100 000 €, que vos goûts vous portent vers l’Italie, l’Allemagne ou l’Angleterre, notre sélection de machines de Grand Tourisme constitue une tentation à laquelle il est difficile de résister. Dessins élégants, performances élevées et confort de haut niveau, tout cela pour une fraction du prix catalogue. Que la meilleure gagne…

[…]

Acheter ce numéro