Le choix de la passion

Rover P5 B Coupé

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Le destin a amené cette Rover P5 B Coupé jusqu’à Matthew Sanders. Confronté au dilemme de la mettre à la casse ou de la restaurer, il a laissé sa passion prendre le pas sur sa raison.

C’est une curieuse coïncidence qu’a connu Matthew Sanders, self-made man et passionné de voitures anciennes. « Je parcourais eBay un soir, une bière à la main, et elle était là, » rappelle-t-il. « Je cherchais une Rover P5B Coupé, et ce qui m’a sauté aux yeux, c’est son immatriculation. »

Le cabinet de recrutement de Sanders, de Poel, tient son nom de son grand-père hollandais Barteld de Poel, chef mécanicien dans la marine marchande, arrivé en Angleterre pendant la deuxième Guerre Mondiale : « J’étais très proche de lui, donc donner son nom à mon entreprise était une façon de lui rendre hommage. En lisant l’annonce de la voiture, j’ai immédiatement vu la plaque « DPO3L » et j’ai pensé : « Elle est pour moi. » C’était un hasard incroyable. »

Il achète la P5 B sans la voir à une personne de Birmingham, au prix de 7 000 £. « C’était plus cher que le marché, mais j’aurais été prêt à payer le double pour l’immatriculation. » Quand le vendeur reçoit confirmation du paiement par un courrier sur papier à en-tête de l’entreprise de Sanders, il se rend compte de la chose : « Il m’a demandé, « Si j’avais réclamé le montant que je voulais, l’auriez-vous quand même achetée ?  » J’ai répondu oui, mais heureusement il était trop tard ! »

[…]

Acheter ce numéro