Première victoire de l’ère David Brown

Aston Martin Spa Replica

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Ce n’est peut-être pas une reine de beauté, mais cette Aston Martin unique et à la brève carrière a remporté les 24 Heures de Spa 1948 : la première victoire de la marque après son rachat par David Brown.

Avec sa belle peinture noire, son cuir brun neuf et son échappement chromé, cette Aston Martin restaurée semble bien loin des redoutables 24 Heures de Spa. Pourtant en 1948 cette voiture à moteur 2 litres, équipée d’une carrosserie sommaire et d’ailes cycles profilées, y a signé la victoire. Pilotée par St John « Jock » Horsfall et Leslie Johnson, elle a réussi à surpasser les meilleures voitures de course européennes, dont une Ferrari V12, une Alta F2 profilée et une poignée de voitures française plus puissantes, toutes entre les mains de pilotes confirmés. Cette impressionnante victoire était aussi la première de la marque dans une course internationale d’après-guerre, et la première de l’ère David Brown.

Ce n’était pas un simple coup de chance. La petite équipe conduite par Claude Hill, assisté de son fidèle essayeur Horsfall, avait conçu et fabriqué le nouveau châssis et son moteur 2 litres pendant la guerre. A eux deux, ils avaient enchaîné nuit et jour des milliers de kilomètres à bord du châssis nu d’essai.

Horsfall avait couru avant-guerre au volant d’Aston et souhaitait poursuivre l’aventure. Le projet de Hill l’avait impressionné et, après avoir invité ses amis pilotes Tony Rolt et Freddie Dixon à essayer la voiture, il a décidé de s’engager aux 24 Heures de Spa, première grande course d’endurance organisée après la guerre.

Il n’a pas eu beaucoup de mal à convaincre David Brown, récent sauveur d’Aston Martin et ancien pilote. Il restait neuf semaines avant la course et il a été demandé à l’équipe de Feltham non seulement de produire une machine de course sur la base d’un nouveau châssis, mais aussi d’installer une carrosserie cabriolet sur le châssis d’essai, pour accompagner le voyage en Belgique. Frank Feeley, qui travaillait chez Lagonda [repris par David Brown avec Aston], a été chargé du dessin et de la réalisation de la carrosserie.

[…]

Acheter ce numéro