Braquage à l’italienne

Alfa Romeo GT 1300 Junior - Lancia Fulvia 1.3 S - Fiat 124 Sport

© Classic & Sports Car / Luc Lacey

Alors que les coupés britanniques de la même époque s’appuyaient sur des techniques et des formes traditionnelles, ces trois sportives italiennes combinaient sophistication et style.

Oubliez votre berline de tous les jours et regardez donc ce qui surgit derrière la colline : trois beauté latines ! Au milieu des années 60, c’est bien vers l’Italie que se tournaient les amateurs de coupés ayant du caractère.

La pétillante Alfa Romeo Sprint GT était lancée sur les traces de la berline Giulia Ti Série 105. Elle comportait le même ensemble moteur 1 570 cm3 double arbre tout alliage et boîte cinq rapports, avec des disques assistés sur les quatre roues et une suspension avant indépendante : plutôt avancé pour 1963. Mais c’est l’irrésistible dessin de Giugiaro, pour Bertone, qui faisait immédiatement oublier les traits plus anguleux de sa sœur berline.

La voiture de ces pages appartient depuis 2002 à David Millar, qui en assure l’entretien. Il s’agit d’une GT Junior plus tardive, dotée d’un moteur 1 290 cm3. Il en a hérité de son oncle, dont la fille lui a demandé de s’en occuper. « J’avais déjà une expérience de la marque, car j’avais été propriétaire de trois Alfasud dans les années 80, achats d’ailleurs inspirés par cette même GT Junior, » précise-t-il.

Datant de 1970, ce modèle d’entrée de gamme est doté de la carrosserie d’avant 1974, plus simple que la version suivante. Et quelle carrosserie ! Les proportions sont belles sous tous les angles ; la ligne de capot dessine un avant à la personnalité affirmée, avec ses deux phares placés de part et d’autre de la calandre Alfa et encadrés par les clignotants. Le profil est pur et l’arrière la simplicité même. Les passages de roues légèrement renflés sont un indéniable signe sportif mais l’usage extensif du chrome sur les entourages de fenêtres, enjoliveurs de roues, poignées de portes et pare-chocs viennent tempérer les ardeurs les plus débridées. La position de conduite, relativement haute, fait de même.

[…]

Acheter ce numéro