Luxe, sport et volupté

Les plus raffinés des cabriolets

© Classic & Sports Car / Olgun Kordal

Ces cinq cabriolets Rolls-Royce, Citroën, Aston Martin, Mercedes et Jensen étaient à leur époque parmi les plus luxueux du monde. Tiennent-ils encore leur rang ?

Le magasin d’exposition de DD Classics, à l’ouest de Londres, est une véritable caverne d’Ali Baba. Vous y trouverez pour tous les goûts, depuis une Citroën 2CV des années 50 jusqu’aux Ferrari Daytona et Mercedes 300 SL.

Il doit y avoir 200 voitures : si vous entrez avec 100 000 € à dépenser et que vous rentrez chez vous les mains vides, c’est que vous n’avez pas vraiment envie d’une voiture ancienne. Si vous faites le test « Quelle voiture ramèneriez-vous à la maison ? », la tendance naturelle est de succomber aux charmes des Ferrari/Maserati/Lamborghini.

Mais l’on peut aussi se tourner vers les cabriolets quatre places de luxe. Plus abordables et plus utilisables, il sont souvent plus rares que les versions coupé et toujours plus recherchés car ils peuvent s’adapter à la météo et constituent un choix logique si, comme la plupart des amateurs, vous laissez votre classique au garage en hiver.

Ils ne s’accompagnent pas forcément de coûts d’entretien exorbitants et, avec les meilleures techniques d’assistances disponibles il y a 40 ans, ils ne sont pas difficiles à conduire pour les profanes. Mieux encore, leurs quatre places permettent de partager le plaisir avec la famille et les amis.

Nous avons choisi cinq candidats dans la flotte de DD Classics, qui vont de la fin des années 60 au début des années 80 et dont les prix s’échelonnent de 70 000 € à la somme très conséquente de 790 000 €.

[…]

Acheter ce numéro