Pour remonter le temps

BMW M 635 CSi

© Classic & Sports Car / Tony Baker

Les classiques « modernes » sont depuis longtemps sorties de l’ombre, mais cette Série 6 pratiquement neuve ouvre d’autres perspectives.

Quand la nouvelle a commencé à filtrer, on aurait pu la prendre pour un poisson d’avril (après tout, la vente de Classic Car Auctions avait eu lieu les 1er et 2 avril), mais l’information était très sérieuse : une BMW M 635 CSi de 1985 avait changé de mains pour la somme incroyable de 117 000 € (1), établissant un nouveau record pour une Série 6 E24.

Il est vrai que ce lot n°230 avait de quoi attirer l’attention : voiture rare, aux meilleures spécifications, dans une teinte correcte, n’ayant connu que deux propriétaires et n’ayant parcouru que 24 400 km d’origine, elle était donc dans un état rare. Exactement le genre de voiture susceptible d’attirer les amateurs de BMW. Mais quand même, plus de 100 000 €, soit plus du double de l’estimation haute et environ 45 000 € de plus que le total de quatre autres E24 Série 6 présentées à la même vente… Qui donc avait décidé de payer une telle somme ? Et surtout, pourquoi ?

La réponse à la première question est facile : William Herbert, 18e comte de Pembroke, propriétaire de Wilton House (près de Salisbury), passionné et collectionneur de voitures anciennes. La réponse à la deuxième est plus alambiquée. « Il m’est passé de nombreuses voitures entre les mains, » avoue Herbert, « depuis une fourgonnette Morris Marina que je conduisais à 15 ans dans la propriété, jusqu’à une Bugatti Veyron que j’ai vendue au début de l’année car la perspective des conséquences financières d’une panne était terrifiante. De plus, avec l’âge je m’éloigne des supercars modernes pour m’intéresser aux voitures classiques.

[…]

Acheter ce numéro